Prologue - Par amour

Notes de l’auteur : Le suicide ! Mais c’est la force de ceux qui n’en ont plus, c’est l’espoir de ceux qui ne croient plus, c’est le sublime courage des vaincus.
Guy de Maupassant

Cette fois, elle ne rêvait pas : ni dans les bras de Morphée, ni les yeux plongés dans la nuit étoilée. C’était… la réalité. Une réalité dont elle se serait bien passée, d’ailleurs. Elle était trop douloureuse et… triste. La jeune fille s’en rendait compte, à présent. À présent que tout avait changé.

Le soleil se levait déjà sur l’océan, le transformant en diamant iridescent. Ça faisait bien trop longtemps qu’elle n’y croyait plus. Trois mois de pure tristesse. Trois mois de pure douleur. Le froid était glacial, mordant. Encore un rappel de ses illusions. Au moins, à l’époque, elle était heureuse, contrairement à aujourd’hui.

Elle approcha de la falaise à petits pas mesurés. La jeune fille voulait émettre consciemment ses dernières pensées. Ni dernier regard en arrière, ni dernière inspiration. Juste trois mots et un prénom, murmurés au vent pour être perdus à jamais.

– Je t’aime, Léo. 

Elle s’approcha encore. Toujours plus proche, toujours plus téméraire. Il ne restait plus que quelques secondes. Quelques instants encore, et la douleur serait partie. Elle se serait envolée pour aller vivre avec les étoiles.

Le monde continuerait de tourner, le soleil de se lever, les saisons de s’enchaîner. Ses camarades d’aller à l’école, ses sœurs de grandir, les jeunes amoureux de s’embrasser. Simplement, ils le feraient sans elle.

Elle sauta en contrebas, vers les rochers qui lui tendaient les bras. « Je t’aime ! » furent ses dernières pensées avant de disparaître sur les rochers acérés.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Amber Frosth
Posté le 07/07/2024
Bonjour,
J'ai été très agréablement surprise par ce prologue aussi fort que touchant. L'écriture est fluide et agréable, nous laissant emporter par les émotions du personnage. Bon courage, si c'est une réécriture. C'est un travail de dur labeur.
coeurfracassé
Posté le 08/07/2024
Bonjour !
Merci mille fois pour ce commentaire ! J'espère que la suite plaira tout autant... ;-)
Effectivement, une réécriture n'est pas de tout repos, je le découvre à mes dépends ':D
J'espère te revoir bientôt par ici <3
GoatWriter
Posté le 05/07/2024
Chère auteure, votre prologue frappe par son intensité émotionnelle saisissante, capturant la désolation et la douleur profonde de votre protagoniste. Le choix de commencer par une citation de Maupassant sur le suicide donne le ton dès le départ, enrichissant le contexte émotionnel et thématique de votre récit. Votre utilisation du paysage marin, métaphorique et évocateur, amplifie la tragédie imminente avec une poésie visuelle qui se marie parfaitement à l'état d'esprit de votre personnage. Enfin, le dernier acte de déclaration d'amour ultime avant le saut est poignant et renforce la gravité de la décision finale, laissant une impression durable qui éveille l'empathie du lecteur.

GoatWriter...
coeurfracassé
Posté le 06/07/2024
Bonjour GoatWriter !
Merci beaucoup pour ce commentaire ! (Et tous les autres, auxquels je vais répondre de ce pas...)
Je suis enchantée par tous les aspects positifs que vous relevez : ça fait du bien, en tant qu'auteure, de voir que nos mots, parfois un peu hasardeux, donnent le résultat escompté !
Encore merci de venir lire par ici <3
Bien à toi
A.
AriaNovella
Posté le 23/04/2024
J'adore l'idée d'avoir une citation en début de chapitre, ça me fait penser à la série "Esprit Criminel" (Criminal Mind en Vo), je sais pas si tu connais ? En tout cas, ça mets tout de suite le ton !

J'aime beaucoup ton écriture, c'est léger et très beau, touchant même ! Ce n'est jamais évident d'aborder un thème sérieux, mais tu l'as fait avec brio, bravoooo ^^

J'ai hâte de lire la suite ! Continue comme ça !
coeurfracassé
Posté le 23/04/2024
Hey !
Contente de te voir encore rester !
Un grand merci de donner ton avis, ça me touche droit au coeur ❤️
Je ne connais pas cette série mais je suis allée guigner ce que c'est, ça a l'air sympa !
Je ne sais plus trop d'où vient l'idée des citations, peut-être d'un autre lirvemais j'aimais beaucoup, alors j'ai gardé
coeurfracassé
Posté le 23/04/2024
* livre, mais j'aimais beaucoup (désolée, mon chat a décidé d'envoyer le message tout seul ':D)
Et merci aussi pour tes compliments. C'est vrai que c'est difficile, mais... Argh, tu verras toute seule ce que pense Sélène et pourquoi. Je ne vais pas tout dévoiler maintenant ;-)
AriaNovella
Posté le 25/04/2024
Avec plaisir ! Et mon avis est sincère ^^ C'est une de mes séries "doudou" (genre, je peux la regarder à n'importe quel moment, je l'aimerais toujours autant).

Ah ah pas de soucis ! Bien sûr, c'est normal ^^
Portequigrince
Posté le 08/04/2024
Bonjour!
Voilà un thème très sensible! Je trouve cela bien vu de commencer par une citation, ça pose un peu le sujet en délicatesse.
Un petit détail, à la seconde ligne tu as noté "la nue étoilée", je crois que c'est nuit que tu souhaitais écrire? Ou bien , c'est une expression que je ne connais pas et j'étale mon inculture! (dans ce cas, désolée)
coeurfracassé
Posté le 09/04/2024
Bonjour !
Merci mille fois pour ce commentaire ! Ça réchauffe toujours tellement mon coeur d'avoir des retours des lecteurs !
Pour la citation (je pense que tu l'as déjà découvert :-), il y en a à chaque début de chapitre. C'est vrai que ça annonce le chapitre, en quelque sorte...
Concernant la nue, c'est effectivement ce que je voulais écrire, mais je suis allée vérifier suite à ton commentaire. Et j'ai bien fait ! Car nue ne signifie pas ciel, comme je le pensais ':D, mais nuage. Et donc, un nuage ne peut pas être étoilé... Je changerai ça, merci de ta vigilance !
Et encore merci pour tout 💕
Vous lisez